Bien avant l’ouverture de l’Euro 2012, les chiens errants d’Ukraine faisaient désordre dans le paysage.
C’est donc un immense massacre qui a précédé la compétition sportive démarrée hier. Des chiens tués par milliers, quelques fois jetés vivants dans des fours, des charniers impressionnants, des vidéos insoutenables attestent que les ukrainiens ont résolu le problème en faisant preuve d’une barbarie incroyable.
D’autres solutions existaient, on a choisi la plus cruelle, la plus expéditive, sous les prétextes les plus divers. Si les joueurs avaient bien voulu consacrer une infime partie de leurs salaires à permettre la mise en place d’une solution digne et respectueuses évitant ce massacre abominable, ils auraient gagné toute notre estime et se seraient constitué un capital sympathie …Dommage pour eux, dommage pour nous et surtout dommage pour ces malheureux chiens …

Impitoyable envers les animaux, l’Ukraine l’est aussi envers les humains puisque nous rappelons que la France et la Grande Bretagne boycottent la manifestation en raison de l’incarcération de l’opposante ukrainienne Loulia Timochenko.

(Texte Sophie d'Actuanimaux)

Euro 2012