Un matin, sur une plage déserte de l’île de Koh-Samui, je marchai profitant de la beauté du paysage, une mer d’huile, un vol d’aigrettes sur fond de forêt tropicale.
Quand surgit de nulle part je vois une tache orange qui se dirige vers moi!
Et selon la loi connue de tous qui dit que : Plus on s’approche de quelque chose, plus ce quelque chose grandit . Je me rendis compte que j’avais en face de moi un bonze.
L’occasion était trop belle! Je courus vivement vers lui et lui décocha un terrible coup de poing sur la tempe qui l’assommât. Je le pris en poids sur mes épaules et m’enfonça dans la mer. Bien vite j’eus de l’eau jusqu‘au coup, et là, jeta le pauvre moine toujours KO à l’eau, qui coula à pic et se noya bel et bien.
J’avais enfin réalisé une grande envie. J’ai coulé un bonze!